CRÈCHE MUNICIPALE

DE 35 BERCEAUX

Le projet se situe dans un quartier pavillonnaire composé de maisons mitoyennes en bandes.

Quartier entièrement bâti en auto construction coopérative après la Seconde Guerre mondiale, il présente un aspect remarquablement cohérent, d’une très grande simplicité.

L’emplacement de la future crèche, à l’entrée du quartier, en fait un équipement particulièrement visible, questionnant son caractère et sa définition.

Le plan est basé sur une trame carrée courte et très simple qui détermine des espaces de même gabarit.

Chaque espace du bâtiment se traduit en volumétrie par une entité aux dimensions réduites et couverte d’une courte toiture en tuiles à une pente. Dans le même temps, le projet ainsi est ramené à une échelle domestique, peu imposante, véhiculant pour les enfants l’image rassurante d’une deuxième maison. Les toitures ainsi disposées rappellent un jeu d’enfant qui semble avoir trouvé sa disposition idéale.

Le parti architectural est celui d’un projet représentatif du quartier, mais qui aussi s’en distingue nettement et d’affirme une singularité propre. L'aspect minimal, neutre et répétitif, ses ouvertures identiques et régulières en façade donnent au bâtiment une plasticité particulière, une présence étrange, quelque peu abstraite, et une expression unique lui conférant une véritable « stature » d’équipement public.

Chaque unité ouvre directement sur une des deux cours extérieures.

MAITRE D'OUVRAGE :

ville de Septèmes les Vallons

TYPE DE PROJET :

public

SURFACE :

410 m2

ANNÉE :

2013

LIEU :

Septèmes les Vallons (13)